Hier matin, je suis sortie acheter du pain à la maison du pain « Tous Les Jours » (une chaîne de boulangeries franchisées que l’on trouve un peu partout à Séoul.) J’ai choisi un pain rond, jaune clair et mou, et un autre pas plus gros que mon poing, incrusté de graines noires. En coupant le premier, on s’est aperçu il n’y avait rien dedans (ni crème, ni pâte de haricots) et on l’a traité de « pain trompeur. » Je me suis abstenue de déclarer que c’était justement parce que la vendeuse m’avait confirmé qu’il était nature que je l’avais acheté. (En Corée, de nombreux pains sont fourrés à la crème ou aux haricots rouges, en autre.) Verdict : recouvert d’une fine couche de sucre cristallisé, ce pain ferait une honnête pâtisserie. Le pain aux graines était en revanche complètement creux. Pas du tout sucré, il avait un goût de sésame (mais les graines noires seraient en fait du Tapioca) bread1_big_05et une texture proche du pain français (presque croustillant à l’extérieur, doux à l’intérieur.) Etonnante révélation : il était fabriqué non pas à base de farine de blé, mais de « chapsal » (pâte de riz collant servant à la fabrication de gâteaux de riz notamment) ! Du pain au riz collant… Il fallait y penser.