Citée dans un article paru dans le Korea Times, une étude récemment publiée par le professeur Kim Deok-won (Université de Yonsei) sur les effets d’une utilisation intensive du portable (technologie CDMA) nous apprend que celle-ci entraînerait auprès des adolescents une sudation excessive des mains, en réaction aux ondes radio. Les adultes, bénéficiant d’un système immunitaire plus développé, ne seraient pas autant affectés. Etant donné le peu d’études menés jusqu’à présent sur les effets des radiations électromagnétiques sur la santé, on peut se demander si le symptôme des mains moites n'est que la partie émergée d’un iceberg.

L’article traduit en français par le Centre de Recherche et d’Information Indépendantes sur les Rayonnements ElectroMagnétiques est disponible ici.