sachoomSpectacle de danse qui se joue actuellement dans une petite salle du quartier insomniaque de Daehangno, près du parc Marronnier, ce love dance est à comprendre au premier degré, comme l’illustre cette inénarrable danse des spermatozoïdes, course à l’ovule effrénée, point de départ de cette grande aventure qu’est la vie. Notre histoire met en scène un trio de deux garçons et une fille, d’abord camarades de jeux, puis adolescents rivaux, qui grandissent en découvrant le jeu de la séduction, forcément remporté par le plus danseur des deux. Mais c’était sans compter sur… bref, le conte est banal mais sa mise en scène est loin de l’être. Des chorographies fraîches, rythmées et souvent très hip-hop se succèdent à grande vitesse, à l’image de ces danseurs plein de pêche qui n’hésitent pas à faire participer le public lors d’interludes muets très Chaplin où les sentiments s’expriment par les gestes.

Au vue de la plastique de ces messieurs, il est conseillé de se préparer à une agression des tympans de la part des hordes de jeunes lycéennes qui composent 90% du public (du moins à vue d’oreille). Places assises déconseillées pour les timides : celles de devant bien entendu, mais personne dans la salle n’est vraiment à l’abri. (« 외국인도 오셨내요! »). Et avec Tour2Korea, des coupons de réduction disponibles jusqu’au 30 novembre pour une sortie idéale si l’on souhaite faire plaisir à sa petite sœur…

Love dance
Théâtre Algwahaek
Daehangno, Séoul
Station Hyehwa (ligne 4), sortie numéro 2