Le « phénomène funtwo » (accès à une célébrité virtuelle mondiale par le biais d’Internet) continue de faire des émules. Ainsi, malgré la fin de l’été 2005, les irritants Ma Ya Hi des Moldaves O-Zone ne se sont pas tus mais ont été repris de plus belles dans d’innombrables parodies, dont celle d’un certain Gary Brolsma qui, depuis, a assumé avec humour son vedettariat et récidive avec le new numa.

Tandis qu’européens et américains ont choisi de porter aux nues cette (damnée) Numa Numa Dance, les japonais eux préfèrent se trémousser au rythme de la Haruhi Suzumiya Dance, une chorégraphie tirée d’une animation du même nom. Et qu’en est-il des coréens ? Ils ont leur propre Bokko Dance, une chorégraphie veillotte remise au goût du jour par la jeune chanteuse Bae Seul Ki et qui donne ceci :

Un mouvement de bras vous a échappé ? Pas de panique. Voici un tutorial qui devrait vous permettre de devenir rapidement la nouvelle star des clubs de Séoul :

Billet inspiré par cet article de Boing Boing.