Si, si, c’est bien à Séoul, dans un coin plutôt calme de Dongdaemun, qu’a été prise cette photo. Ouvert l’été dernier, on craignait pour sa survie car

  • une tasse café à 4 000 WON dans un quartier où l’on peut se (bien) cafetolerancerestaurer pour le même prix, ça paraissait un tantinet prohibitif ;
  • ouvrir un tel endroit dans une rue qui compte plus de garages et de vendeurs de pneus qu’autre chose n’allait pas forcément de soi ;
  • recruter sa clientèle (plutôt jeune mais avec un peu d’argent de poche à dépenser) parmi les collégiens et lycéens qui fréquentent le hagwon d’à côté semblait surréaliste ; 

Et pourtant… 10 mois se sont écoulés et le Café Tolérance (le bien nommé ?) est toujours ouvert, avec sa terrasse qui, depuis l’arrivée des beaux jours, me fait de l’œil. Pour sa défense, signalons son espresso, serré et peu amer (contrairement à tous ceux goûtés jusqu’à présent), son service, attentionné, et son timide jeune patron (dont l’épouse aurait effectué une partie de ses études en Allemagne), tellement sympa qu’on lui pardonne la disparité entre le nom de son enseigne et le menu, dont les intitulés sont en… italien.


PS : je ne mets pas d'adresse parce que c'est vraiment dans un coin perdu loin de toute station de métro où personne (sauf Madame Choi qui y habite) ne mettra jamais les pieds. En revanche, n'hésitez pas à signaler vos propres bons plans cafés où l'on peut déguster un vrai espresso-serré-pas-amer-(presque)-comme-en-France.