On a tous nos petits rituels pour attirer la chance ou éloigner le mauvais œil comme par exemple, éviter d’ouvrir un parapluie à l’intérieur, de présenter le pain la croûte à l’envers, de croiser le chemin d’un chat noir, etc. Les coréens ne font pas exception et collectionnent eux aussi les habitudes superstitieuses (sujet qui a déjà été brièvement abordé ici) :

  • En Corée, on ne se coupe pas les ongles la nuit car une souris de passage pourrait venir ronger les résidus, ce qui lui permettrait alors de prendre notre apparence (!).

  • On évite également de siffler la nuit pour ne pas attirer les fantômes, vraisemblablement charmés par ce genre de chuintements. Cette règle vaut également à l’abord des chantiers où les ouvriers sont exposés à de dangereux risques qu’un sifflotement nonchalant serait susceptible de matérialiser.

  • Par ailleurs, écrire son nom à l’encre rouge est considéré comme un sacrilège car cette couleur est réservée à l’écriture du nom d’un défunt, menaçant donc de porter malheur aux vivants si ceux-ci se l’approprient.

  • Pour mettre toutes les chances de son côté le jour d’un grand examen, on évite de se laver les cheveux car toutes les connaissances accumulées dans cette petite tête pourraient s’en aller avec le shampoing au rinçage. Il est également déconseillé de manger de 미역국 (soupe d’algues) parce que les algues, ça glisse et que l’on risque donc de se prendre une gamelle. C’est pourquoi on lui préfère le gâteau de riz gluant (찹쌀떡) ou encore, le bonbon traditionnel () que les mamans collent religieusement sur la porte d’entrée des établissements scolaires où se déroulent les épreuves.

  • Toujours en rapport avec la réussite académique, il est conseillé aux jeunes mamans de conserver le premier body de leur bébé car celui-ci pourrait jouer un rôle crucial le jour où leur enfant passera le fameux CSAT. En effet, nombre de lycéens partent plancher sur des pages de QCM avec, cousu dans la doublure de leur uniforme, le précieux porte-bonheur certes délavé et jauni par les ans, mais aux vertus grigri-esques avérées.