« Le Baduk (바둑) peut s’apprendre en quelques minutes,
mais cela peut prendre toute une vie pour maîtriser le jeu. »

Et pourtant, malgré l’apparente simplicité des règles de ce jeu hautement stratégique (plus connu par chez nous sous son appellation japonaise de jeu de Go), il manquait cruellement de manuels à destination des joueurs débutants. Tel fut le constat dressé par NAM Chihyung, joueuse de Baduk depuis l’âge de 10 ans et professeur de Baduk à l’université de Myongji (car cette discipline fait l’objet de cursus universitaires), lorsqu’elle fut contactée par le Korea Times pour rédiger une colonne destinée à couvrir le sujet. Le résultat de ces publications est aujourd’hui disponible sous forme de livre regroupant les notions de base du jeu en 56 leçons concises et illustrées, agrémentées d’informations relatives à cet art « scientifique » et à sa pratique. Saviez-vous par exemple que le Baduk, d’origine chinoise, a plus de 2 500 ans d’existence ? Que le tablier sur lequel on place ses pierres, n’est pas carré mais légèrement rectangulaire ? Qu’habituellement, les pierres noires sont attribuées au joueur le joueur moins fort ?

badukL’auteur, généreuse en proverbes et anecdotes, nous confie notamment les petites manies et autres « mauvaises habitudes » des plus grands joueurs de Baduk (qui vont du simple marmonnement aux ablutions rituelles en cours de partie, en passant par le recours au baume du tigre, destiné à stimuler une concentration défaillante), et consacre également un chapitre à l’étiquette du jeu, empreinte de solennité et de respect. Accessoirement, on apprendra à jouer au Baduk, et l’on pourra, dès la leçon 4, mettre en pratique les premiers cours avec le capturing game durant lequel on s’entraînera à profiter d’une situation Atari en ôtant à une pierre adverse sa dernière liberté (ça a l’air tout simple, dit comme ça…).

 

Baduk, Made Fun and Easy (2006)
de Chihyung NAM
Aux éditions EunHaeng NaMu


Avis aux éditeurs francophones de passage sur ce blog (sait-on jamais) : mademoiselle NAM, cherche à publier son livre en France (et en français). Elle est également l’auteur de Jungsuk In Our Time (2000) et Contemporary Go Terms (2005).