L’un des temps forts du doljanchi est incontestablement le 돌잡이 (doljabi), la « cérémonie » du choix d’un objet symbolique censé donner une idée de ce que l’avenir réserve au bout’d chou. Autrefois, on plaçait devant l’enfant, vêtu de son plus beau hanbok, une sélection d’objets tous dotés d’une signification précise et qui incluaient en général :

  • un bol de riz (cru) ou de l’argent, promesse de prospérité ;
  • des crayons ou un livre ou des pinceaux de calligraphie, évoquant l’érudition et le savoir ;
  • un arc et des flèches (pour les garçons), représentant les arts de la guerre ;
  • un bol de nouilles ou du fil (type pelote de laine), promesse de longévité ;
  • des jujubes, assurance d’une descendance prospère ;
  • une aiguille et une règle, symbole de dextérité hors du commun…

Aujourd’hui, les objets dangereux obsolètes (tels que arc, flèches, aiguille) ont disparus de la table pour laisser place à de nouveaux symboles correspondant à des orientations professionnelles plus… contemporaines ! En effet, au bol de riz et aux crayons viennent désormais s’ajouter :

  • un stéthoscope ;
  • une souris d’ordinateur ;
  • un micro...

Les parents coréens ne s’en cachent pas : les billets verts de 10 000 won ont leur faveur et sont frénétiquement agités sous le regard perplexe de leur chérubin qui n’a d’yeux que pour le bol de riz par exemple. Certains vont même jusqu’à envelopper le crayon d’un billet – ni vu ni connu – pour mettre le maximum de « fortune » de leur côté (mmm… pas une si mauvaise idée après tout).

Pour ceux qui se demandent qu'est-ce qui a bien pu captiver l'attention de bébé Choi :

EVAN_doljanchi_043_1  EVAN_doljanchi_039_1

Vous remarquerez la bague et le bracelet, en or pur, cadeaux indispensables pour assurer à bébé Choi un avenir prospère et à l’abri du besoin. Quant à la pelote de fil, garantie de longévité, elle est aujourd’hui systématiquement déposée autour du cou de l’enfant par les deux grand-mères. Si l’on devait résumer les vœux du doljanchi, on pourrait simplement dire « sois riche et vis longtemps, mon enfant ! » Mais au fait, où sont les objets symbolisant le bonheur, l’amour… ? (Comment ça, naïve ? Maman Choi ? 돈만 있스면 됀다고… ?!)


Au fait, bravo cousin pour la bonne réponse à notre précédente devinette : l’objet à vendre sur la photo était un essuie-main déguisée en… muffin ! Bon à savoir : la même serviette vient aussi en forme de tranche de gâteau ou de bûche de noël :

doljanchi05