La saison des pluies est enfin arrivée (on sait déjà que le village ne mourra donc pas de faim.) Mais comme un malheur n’arrive jamais seul, le calendrier nous gâte ce mois-ci de deux journées de canicule extrême (souvenez-vous, ce sont les fameux trois dog days.)

Autre date notoire, une coutume folklorique moins connue, qui daterait de l’époque de Silla : il s’agit de 유두 (yudu) qui tombe cette année le 17 juillet (15ème jour du 6ème mois de l’année lunaire). 유두 est la contraction de 동류두목욕 (東流頭沐浴), une phrase signifiant mot pour mot « se baigner et se laver les cheveux dans un courant de l’Est. » Ce jour-là, on part à la recherche d’une rivière aux eaux claires pour y faire ses ablutions. On croyait ainsi pouvoir mieux supporter la chaleur de l’été.

Et pour en finir avec ce mois orageux, voici quelques petits proverbes de saison :

  • 유두날 비가 오면 연 사흘 온다. Yudu pluvieux, trois jours d’averses.

Autrement dit, s’il pleut le jour de yudu, la pluie tombera pendant plusieurs jours de suite.

  • 여름 비는 소 잔등을 가른다. Les pluies d’été tracent une raie sur le dos de la vache.

(Ce qui veut simplement dire qu’il pleut beaucoup en été !) Correction : Le dicton illustre plutôt le caractère soudain des averses estivales qui s'abattent d'un coup puis s'arrêtent sans crier gare, sans avoir pu mouiller la vache en entier ! (Elle se retrouve donc avec un dos à moitié sec tandis que l'autre moitié dégouline d'eau de pluie.)

  • 삼복 모두 가물면 왕 가뭄. Trois jours de canicule secs augurent grande sécheresse.

Si tout s’assèchent durant la canicule estivale, les récoltes alors en pleine croissance risquent d’en souffrir, faute d’eau.

  • 3년 가뭄은 견뎌도, 1달 홍수는 못 견딘다. On peut endurer trois années de sécheresse mais on ne peut tolérer un mois de déluge.

(Pourtant, on est bien obligé…)