C’est un peu censé être un cadeau de Noël pour tous les facteurs, livreurs,  coursiers coréens et tous les étrangers ayant jamais visité le pays et ayant souffert de l’anonymat de ses rues. En effet, à Séoul par exemple (comme à Tokyo, il me semble), seuls les grands boulevards étaient – jusqu'à tout récemment – baptisés. Aussi était-il courant, lorsque l’on invitait du monde chez soi, de mentionner quelques points de repères ostensibles proches, tels que station-essence ou supérette. Cette habitude ne va sans doute pas changer de sitôt. Et puisque les GPS faisaient déjà un bon travail pour vous guider non pas jusqu’au pas de la porte que vous cherchiez mais pas loin, on se demande qui va réellement bénéficier de cette initiative, que l’on applaudit néanmoins. Cet effort portera certainement ses fruits à long terme, mais dans l’immédiat, les citadins ne semblent pas encore au courant du récent baptême de leurs avenues, et ce malgré le sympathique spot publicitaire ci-dessous.

Il va tout de même falloir s’y habituer assez vite car une loi effective dès le 5 avril prochain rendra obligatoire l’utilisation du numéro et du nom de la rue lors de remplissage de formulaires administratifs divers. Vous habitez en Corée et aimeriez connaître votre nouvelle adresse ? Direction ce site du gouvernement : http://www.juso.go.kr/ (en anglais s’il-vous-plait)

Sur ce, bonnes fêtes de fin d’année !