Madame Choi s’est souvent demandé, en croisant dans les rues de son quartier des écoliers rentrant de leurs cours du soir à pas d’heure, si tout ce temps passé à étudier contribuerait un jour au bonheur de cette nouvelle génération perfusée d’esprit de compétition.

Loin d’éprouver de la gratitude envers leurs parents prêts à faire de nombreux sacrifices pour assurer la meilleure éducation à leurs enfants, ceux-ci semblent plutôt nourrir un ressentiment grandissant, comme l’illustre ce forum anti-maman, créé sur Internet par une adolescente, et qui a dernièrement fait couler beaucoup d’encre. En effet, peu de temps après sa création, le forum s’est rapidement rempli de nombreux messages d’élèves venus dénoncer ce joug matriarcal dont ils ne peuvent se soustraire. Certes, épancher son fiel peut parfois s’avérer thérapeutique, mais l’agressivité des commentaires fut telle qu’elle suscita bientôt de nombreuses réactions de la part des internautes, venus soit exprimer leur sympathie ou bien critiquer ce manque de déférence vis-à-vis de l’autorité parentale.

Si le forum en question est aujourd’hui fermé, il a au moins eu le mérite d’engranger un vrai débat sur les raisons de la détérioration des rapports familiaux dans la société actuelle, et la part de responsabilité de cette fièvre de l’éducation dont semblent atteinte la grande majorité des mères de famille coréennes. Un internaute remarquait d’ailleurs assez justement que l’éducation d’aujourd’hui, « c'est la guerre par procuration entre les mamans. »

D’après ce billet de Kim Hyejin


A ceux qui souhaiteraient se faire une idée du profil type de la maman coréenne, je suggère la lecture du blog de Chiyo, Stuff Korean Moms Like, à prendre au second degré (enfin, je crois !)