단오 선물은 부채요, 동지 선물은 책력이라.
Le présent de Dano est un éventail,
celui de Dongji est un calendrier.

Selon le calendrier lunaire, Dano, que l’on appelle également suritnal ou cheonjungjeol, correspond au cinquième jour du cinquième mois de l’année, et coïncide souvent avec le solstice d’été, dont il marque le début. En 2010, Dano tombe aujourd'hui, 16 juin. Cette fête est aussi célébrée en Chine et au Japon où on l’appelle respectivement Duanwu jie (plus communément connu sous l’appellation de « fête des Bateaux-Dragons ») et Tango no Sekku.

Autrefois considéré comme l’un des quatre jours de fête les plus importants du calendrier coréen, Dano était l’occasion pour les villageois de se rassembler pour des festivités qui pouvaient durer plusieurs jours, et durant lesquels l’alcool coulait à flot. Des tables d’offrandes étaient dressées devant lesquelles on se prosternait en priant pour d’abondantes récoltes. On participait également à de multiples jeux et divertissements. Les jeunes filles s’envolaient sur les balançoires tandis que les hommes se mesuraient les uns aux autres dans des tournois de ssireum (lutte coréenne, au corps à corps et à mains nues.) On pouvait aussi assister à des spectacles de talchum (danse du masque) et de théâtre masqué.

La gourmandise emblématique de Dano est un petit gâteau de riz plat, rond, coloré et décoré de motifs en relief. Il est notamment assaisonné à l’armoise ou à diverses plantes médicinales (qui lui donnent ses couleurs.)

Superstitions et croyances

L’armoise médicinale baignée de rosée au matin de Dano servait à soigner les plaies, traiter les coliques et soulager les accouchées. Les femmes se lavaient les cheveux avec de l’eau parfumée à l’iris pour les renforcer et les rendre brillant, tandis que les hommes inséraient une racine d’acore dans leur ceinture, pour rester en bonne santé.

dano