When in Rome, do as the Romans do dit le fameux adage. Alors peut-être que ça marche à Rome. Mais en Corée, on aura beau s'appliquer à suivre à la lettre les mœurs du pays, notre faciès non-asiatique nous empêchera toujours d'être considéré comme autre chose qu'un étranger. Malgré cela, toute exposition à une culture étrangère pendant une période significative aura quelques effets (désirables ou non) sur l'intrus, qu'il le veuille ou non.

Cette année donc, je fêterai mes 10 ans en Corée. 10 ans, ça passe vite en fin de compte. Et durant tout ce temps passé loin de chez soi, inconsciemment, on se transforme. On prend des habitudes « locales ». On développe des réflexes bizarres et un étrange accent. De retour au bercail, gare au choc culturel inversé ! Il est difficile, au bout de toutes ces années, de se rappeler ce qui nous frappait au début de notre séjour, ce qui nous paraissait totalement incongru ou complètement surnaturel. Preuve d'une assimilation réussie ? Quoi qu'il en soit, j'ai voulu faire ici un petit inventaire (non exhaustif) de ces manies que l'on risque de contracter au cours d'un looooonnnnng séjour au pays du matin clair.

  1. Au moment de quitter le restaurant, vous scannez le mur à la recherche d'un miroir, histoire de vous regarder les dents.
  2. Vous serrez la main de quelqu'un à deux mains (en rajoutant souvent un profond hochement de tête.)
  3. Il n'y a ni sel ni poivre à table.
  4. Quand vous montez en bus, votre premier réflexe est de vous accrocher à quelque chose, quelqu'un, n'importe quoi.
  5. Vous ne pouvez plus attendre que les portes de l'ascenseur se ferment toutes seules ; il vous faut appuyer sur le bouton ►◄.
  6. Vos chaussures de ville sont... des baskets.
  7. Les voyages prolongés à l'étranger éveillent en vous de curieuses envies de ragoût de Kimchi.
  8. À la plage, vous portez un t-shirt par-dessus votre maillot de bain.
  9. Vous êtes l'heureux propriétaire d'une robuste paire de ciseaux de cuisine. Elle vous sert notamment à découper la viande.
  10. Vos chaussettes n'ont pas de trou.

Capture_du_2016_01_30_10_48_45

J'ai voulu limité la liste à 10 constats, mais il va de soi qu'au bout de 10 ans en Corée, vous savez marchander comme une ajuma, vous maîtrisez l'art des baguettes, vous connaissez par cœur quelques tubes de kpop (que vous chantez à tue-tête au noraebang) et l'usage d'enveloppes timbrées pour obtenir des documents administratifs vous parait complètement désuet. Très 20ème siècle en somme. En revanche, vous ne crachez toujours pas par terre car peu importe le nombre d'années sur place, vous trouvez cela toujours aussi répugnant.

Et vous ? Avez-vous constaté quelques changements dans votre comportement depuis que vous êtes ici ? Avez-vous contracté des habitudes typiquement coréennes ? Lesquelles ? Est-ce grave, docteur ?