Juin est en Corée l'occasion de sortir le drapeau national en souvenir des tristes événements qui jalonnent l'histoire contemporaine du pays. Il y a tout d'abord le jour marquant le début de la guerre de Corée, survenue à l'aube du 25 juin 1950, le Memorial Day coréen du 6 juin, célébré pour la première fois en 1956 en mémoire des soldats morts au service de la patrie. Il y a également le Mouvement Démocratique de Juin, beaucoup plus récent puisqu'il a eu lieu en 1987, un an avant les Jeux Olympiques de Séoul, sous le régime militaire du général Chun Doo-hwan.

Alors, que s'est-il exactement passé, le 10 juin 1987 en Corée ? Deux mois plus tôt, le 13 avril 1987, Chun avait prononcé un discours dans lequel il annonçait que le prochain président de la Corée du Sud serait non pas élu mais choisi parmi ses fidèles sympathisants. S'en suivirent des manifestations organisées par les partisans pro-démocratie qui aboutirent, le 10 juin, à la démission de Chun à la tête du Parti Justice Démocratique en faveur de Roh Tae-woo. Ce dernier devint par la suite (en décembre de cette même année) le premier président sud-coréen à avoir été élu au suffrage universel.

Comme quoi, la rue a du pouvoir.

Sources :

https://en.wikipedia.org/wiki/June_Democratic_Uprising
https://en.wikipedia.org/wiki/Roh_Tae-woo
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chun_Doo-hwan

201606201606