Après plusieurs mois de travaux, l’aménagement de la cours de récréation de l’école primaire du quartier est enfin terminé. Ouvert au public, ce vaste terrain de sable est désormais entouré d’une promenade agrémentée de part et d’autre de jeunes arbres, plantes et arbustes divers. Une invitation à flâner… mais pas seulement. Un petit parcours de santé nous rappelle la nécessité de pratiquer, à tout âge, une activé physique. Avant l’arrivée des élèves dont les cours débutent à vers 8h30, le terrain sert parfois à une association rassemblant quelques amateurs de football du quartier, qui viennent ici s’entraîner dès potron-minet. Il n’est pas rare d’y croiser, à toute heure de la journée, quelques personnes âgées en plein footing. A l’heure où, en occident, les enfants grandissent à l’abri de murs, de grillages, de détecteurs de métaux et de vigils, l’idée de réunir petits et grands dans un même espace (et esprit) d’activités sportives est pour le moins intrigante. Souhaitons à ce concept tout le succès qu’il mérite, ne serait-ce que pour son audace.