« La déferlante de la pop coréenne, dénommée « hallyu » (« la vague coréenne »), s'étend du cinéma à la cuisine en passant par les cosmétiques (…) » pouvait-on lire dans un article* du Monde paru le 4 juin dernier. Les exemples qui illustrent ce propos sont nombreux, incarnés notamment par la jeune JUN Ji Hyun qui, au début de cette année, fut la première coréenne à apparaître sur la couverture du magazine Elle en Asie, tandis qu’au Japon, le seul nom de BAE Yong Joon fait tomber en pâmoison des milliers de japonaises.

lostMais depuis peu, cette « vague » a pris des allures de tsunami et déferle soudain sur l’Occident sans crier gare. Pour preuve, la récente adaptation hollywoodienne du film Il Mare (sorti en Corée en 2000) avec Sandra Bullock et Keanu Reeves dans les rôles précédemment tenus pas la même JUN Ji Hyun et LEE Jung Jae. Au mois de mai, le Time Magazine nommait dans sa liste annuelle des 100 personnalités les plus influentes dans le monde l’acteur/chanteur sud-coréen Rain, baptisé le South Korean king of pop (excusez du peu). Et n’oublions pas la nouvelle célébrité outre-Pacifique de KIM Yun-Jin, dont le rôle dans la série Lost (deuxième série TV la plus populaire au monde) a semble-t-il été créé sur mesure, et qui s’émerveille d’être reconnue dans les rues de New York ou de Los Angeles par les américains. Ils sont tout de même quinze millions en moyenne à suivre les aventures de ces nauaérofragés du Pacifique. 

Entretemps, les films Time de KIM Ki Duk, The Host de BONG Jun Ho et The King and the Clown de LEE Jun Ki se disputent une place aux prochains Academy Awards. Le Korean Film Council doit rendre son verdict le 1er octobre quant à la nomination du film qui représentera la Corée dans la catégorie Meilleur Film Etranger. Si celui-ci est approuvé par le comité de préselection des Academy Awards (merci Jérôme !), il sera le premier long-métrage coréen à se retrouver dans la course aux oscars. Gageons que le pays du Matin Calme n’a pas encore fini de faire parler de lui.

Et voici en bonus le dernier single de Rain, Sad Tango, distribué au Japon (d’où les paroles en japonais) :

boomp3.com

* L’article entier est lisible ici.