L’automne (sujet de grands débats) ne se manifeste pas seulement sur les arbres, mais aussi dans les rues. En effet, quelques friandises hiémales commencent d’ores et déjà à squatter les trottoirs parmi lesquelles :painpoisson

  • le 붕어빵 ; ce « pain » en forme de poisson est fourré d’une pâte d’haricots rouges et se déguste très chaud ;
  • les 호두과자 ; ces petits gâteaux mous en forme de coquille de noix, également fourrés d’une pâte d’haricots rouges dans laquelle s’est perdu un cerneau solitaire, sont une spécialité de la ville de Cheonan, située au sud de Séoul. On peut se les procurer toute l’année dans les stations services des autoroutes mais ce n’est qu’en automne qu’ils investissent les coins de rue ;
  • le 호떡 ; ce délicieux pancake frit est fourré au sucre de canne et à la cannelle. Il peut être soit nature, soit parfumé au thé vert et se consomme également très chaud, suant d’huile de friture. Rien de tel pour constituer ses réserves de graisse pour l’hiver ;
  • les châtaignes, grillées et décortiquées s’il-vous-plaît ! Grands amateurs de ce fruit de l’arbre à pain (mais pas autant que les français qui les savourent à toutes les sauces), les coréens en agrémentent leur riz et les commercialisent nature.

Quant aux fruits de saison, après les poires (que personnellement, Madame Choi trouve très rafraîchissantes) et les raisins (au goût… singulier) visibles sur les étals depuis quelques temps déjà, il sera tantôt l’heure de se jeter sur les kakis (à la chair dure de préférence) et les mandarines, pour un avant-goût de Noël… (déjà !)